Découvrez la méthode de la solarisation

 

Saviez-vous qu’il est possible d’améliorer nos émotions avec des fleurs ? Les trente-huit fleurs de Bach sont des dilutions de fleurs et d’eau de source qui apaisent et réparent nos états d’esprit négatifs et soignent notre mal être.

 

Les méthodes du Docteur Bach

 

Cet éminent médecin utilisait deux méthodes pour l’élaboration de ses élixirs. La fleur est traitée soit par solarisation, c’est-à-dire grâce à une longue exposition au soleil, soit par ébullition. Nous verrons l’ébullition dans un autre article.

 

La solarisation ou infusion solaire

 

Sur le lieu même de la récolte, déposez les fleurs fraîchement cueillies dans un récipient posé au sol, rempli aux deux tiers d’eau de source. On compte 100 grammes de fleurs pour un litre d’eau. Cependant, veillez à ce que les fleurs ne se touchent pas. De plus, il est important de ne pas les toucher avec les doigts, munissez-vous d’une pince qui n’agresse pas les pétales. Assurez-vous également d’un ensoleillement total et continu pendant toute l’opération.

 

Laissez les fleurs sous le soleil du matin pendant trois à quatre heures. Sous les rayons du soleil, l’eau s’imprègne de la fleur et de ses propriétés. Cette méthode vise à reproduire le phénomène naturel de la rosée matinale. Toutefois, si le ciel est voilé plus de deux minutes, vous pouvez tout arrêter et tout jeter.

 

Élaborer une telle potion se fait grâce au soleil du matin et votre préparation doit être achevée avant midi. Néanmoins, en tenant compte des trois à quatre heures d’exposition, vous pouvez oublier votre projet de grasse matinée, car la cueillette doit se faire tôt. Cette technique convient tout particulièrement aux fleurs annuelles et fragiles. Elle permet une diffusion lente de leurs principes actifs sans les dégrader.

 

À midi, l’eau a tiédi sous les rayons du soleil et vos fleurs ont perdu leur éclat. Leur vitalité et leur force de guérison sont à présent dans votre récipient. En effet, il est temps pour vous de filtrer votre élixir. Grâce à un linge ou un filtre à café et un entonnoir, filtrez votre préparation dans une bouteille. Ajoutez-y la même quantité de Cognac (40° d’alcool), afin de fixer la préparation. L’alcool joue là un rôle de conservateur.

 

Le soleil est à son zénith et votre essence mère est prête

 

Cependant, vous devez la conserver à température assez fraîche (quinze à dix-huit degrés) et l’abriter de la lumière. L’élixir contient environ 20 % d’alcool. Il servira de souche aux dilutions en flacon de dix ou vingt millilitres. Comme vous le voyez, la solarisation, c’est tout simple !

 

Alors, êtes-vous prêt à vous lever tôt pour vivre cette aventure ?

1 réponse

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *