Pangolin Gazette

Chaque matin, c’est le même rituel pour la famille pangolin. Le petit dernier, Pangolinou, s’accroche à la longue queue écaillée de sa maman qui l’accompagne aux portes de l’école.

Les petits pangolins apprennent l’art, l’écriture et la vie en société. Cependant, l’année scolaire est rythmée d’ateliers couture, insectes, finances et scoubidous. Mais la seule passion de Pangolinou, ce sont les gros mots et les anagrammes. Il passe des heures à tourner les mots dans tous les sens pour trouver le plus provocant, le plus irrésistible, celui qui fera bondir sa maitresse d’école et éclater de rire ses amis.

Pangolinou déborde d’imagination. Au lieu d’écrire « l’humain est bon », il s’est amusé à remplacer la lettre B par un C. Même s’il est dans le vrai, il a pris une heure de colle.

Dans son cahier de couture, il a transformé le titre du cours « Le fil de jute ». Je vous laisse supposer ce que Pangolinou en a fait après y avoir apporté quelques aménagements personnels. La punition fut à la hauteur de la tentation. Dix heures de colle.

 

La star de l’école

 

Sa dernière devinette « qu’est-ce qu’une coquille sans Q » a fait le tour de l’école et peut être même le tour de la forêt. Le jeune pangolin en est très fier. Effectivement, tout le monde a beaucoup rigolé mais, encore une fois, Pangolinou a été sévèrement puni.

L’institutrice désespérée a convoqué sa maman pour tenter de comprendre d’où vient cette passion pour les jeux de gros mots. D’autant qu’elle ne les trouve pas drôles du tout et qu’elle a une mauvaise influence sur ses petits camarades. Pangolinou souffre-t-il de maux qui font qu’il s’amuse des mots ? A-t-il des difficultés à la maison ? Serait-il possédé par une force obscure ou maléfique ?

Désemparée, sa maman tripote nerveusement l’anse de son sac à main croco en cherchant les mots justes pour rassurer la maitresse d’école. Puis, dans un profond soupir, elle regarde l’institutrice droit dans les yeux et chuchote « Je ne sais pas ce qu’il a ce petit, peut-être que Satan l’habite ? ».

1 réponse

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *