J’ai dix-huit ans et je suis une girafe d’un mètre quatre-vingt. Le monde du travail m’ouvre ses portes et je viens de me lancer à corps perdu dans mon premier job. Secrétaire dans une grande agence de voyages. Pas de quoi fouetter un lion, mais c’est un boulot.

 

Je suis belle, intelligente et drôle. Les hommes m’adorent et la gent féminine me déteste, jusque-là, tout est normal.

 

Je travaille ici depuis deux semaines. J’apprends vite et je m’y sens bien.

 

Un soir, mon responsable m’invite à diner. Je comprends où il veut en venir et je décline poliment l’invitation. Il a soixante ans et il est marié. Comme il n’a que des qualités, en plus d’être vil et pleutre, hautain et adipeux, il ne sent pas très bon.

 

Le lendemain matin, je me présente à l’agence, mais l’hôtesse d’accueil, enfermée dans son bocal comme un poisson rouge, m’en interdit l’entrée, argumentant qu’elle a reçu des instructions. Elle m’invite à m’asseoir dans le salon réservé aux clients et à attendre l’arrivée de mon responsable. Je ne comprends pas et je lui demande de l’appeler. Il est sur répondeur. Je patiente.

 

L’heure tourne et j’ai du travail qui m’attend. Je pense à tout ce que j’aurais pu faire depuis que je suis arrivée et ça me désole. Deux heures plus tard, j’ai eu le temps de cogiter et quelque chose me dit que je suis virée, mais que personne n’a le courage de me l’annoncer.

 

Donc, c’est Miss Ratched en personne, la secrétaire de direction, qui a cet honneur. Planquée derrière ses grandes lunettes, désappointée, elle chuchote, mais je lis sur ses lèvres.

Je m’empare de l’enveloppe qu’elle me tend en riant : « est-ce que vous avez prévu le petit bonnet de douche qui va bien ? ». Elle ne comprend pas et j’éclaire sa lanterne. « Non, parce que là, elle est froide quand même ! ».

 

Oui, la douche est froide. Mais, on ne m’y prendra plus. J’ai acheté un joli ciré à capuche et des bottes en caoutchouc pour la prochaine fois !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *